thermal


thermal

thermal, ale, aux [ tɛrmal, o ] adj.
• 1625; de thermes
1Qui a une température élevée à la source et des propriétés thérapeutiques ( thermes). Eaux thermales chargées de principes minéralisateurs. minéral. Émanations thermales : sources, geysers, salses, solfatares. — Source thermale.
2Par ext. Où l'on utilise les eaux médicinales (eaux minérales chaudes ou non). Établissement thermal. hydrominéral; thermes. Station thermale, où l'on vient prendre les eaux thermales. Cure thermale.

thermal, thermale, thermaux adjectif (de thermes) Se dit des eaux minérales chaudes. Se dit des stations et des établissements où sont mises à profit les propriétés thérapeutiques des eaux de source. Se dit des cures et traitements qui y sont pratiqués. ● thermal, thermale, thermaux (expressions) adjectif (de thermes) Fenêtre thermale, fenêtre en demi-cercle divisée par deux meneaux. (Grandes baies des thermes romains ; reprises par Palladio et les néoclassiques.)

thermal, ale, aux
adj.
d1./d Se dit des eaux minérales chaudes aux propriétés thérapeutiques.
d2./d Où l'on fait usage d'eaux médicinales (chaudes ou non). Cure thermale.

⇒THERMAL, -ALE, -AUX, adj.
A. — Qui a une température élevée à son point d'émergence et qui possède des propriétés thérapeutiques. Gaz thermaux; émanations thermales. Il est probable que les sources thermales les plus chaudes, les sources thermales principales émanent directement de roches éruptives; mais les sources thermales accompagnantes peuvent être considérées comme résultant de l'eau qui descend de la surface dans les fissures et remonte à la surface du sol (ÉLIE DE BEAUMONT ds B. Sté géol. Fr., t. 4, 1847, p. 25). Tout ce qui touchait à la radioactivité était l'objet de prestige et de publicité, comme la teneur en radium des eaux et boues thermales, ou son introduction voulue dans l'eau de table et les produits de beauté (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 18).
GÉOL. Relatif aux phénomènes géologiques induits par la présence de sources d'eau chaude. Synon. thermominéral. Manifestation thermale. Des dégagements de vapeurs et de liquides à haute température, qu'on peut grouper sous la commune dénomination de phénomènes thermaux (LAPPARENT, Abr. géol., 1886, p. 82). L'enrichissement de l'atmosphère en carbone est assuré par la combustion du charbon, la respiration de tous les êtres vivants et certains dégagements spontanés, particulièrement abondants dans les régions volcaniques ou thermales (E. SCHNEIDER, Charbon, 1945, p. 299).
B. — 1. Qui concerne les infrastructures, l'organisation, l'exploitation des eaux minérales naturelles ayant des propriétés thérapeutiques. Activité, industrie thermale. Après dîner, j'allai faire un tour dans le parc de l'établissement thermal. Cela se passait dans une petite station d'Auvergne, Châtel-Guyon, cachée dans une gorge, au pied de la haute montagne (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Tic, 1884, p. 952). Sur autorisation ministérielle, les stations thermales exploitent les sources minérales par des établissements spéciaux généralement à rattachement communal, soumis au contrôle d'État et dotés d'un commissaire du gouvernement (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 378).
Saison thermale. Période de fonctionnement d'une station thermale saisonnière, de l'ensemble des infrastructures de ces stations. Malgré une application libérale par les organismes de sécurité sociale, les conséquences pour la saison thermale 1959 avaient été extrêmement défavorables et certaines stations avaient vu leur fréquentation diminuer (JOCARD, Tour. et action État, 1966, p. 159).
2. MÉD. Qui se rapporte à l'usage thérapeutique de ces eaux médicinales. Cure thermale (v. cure1). Le cabinet du préfet adresse au Ministère de l'instruction publique les demandes d'allocation faites par les instituteurs ou institutrices malades qui désirent suivre un traitement thermal (BARADAT, Organ. préfect., 1907, p. 152). On a parlé quelquefois de thermalisme social, expression juste dans la mesure où elle fait ressortir le fait que tous les Français, quelles que soient leurs ressources, peuvent profiter de la thérapeutique thermale (JOCARD, op. cit., p. 158).
REM. -thermal, -ale, -aux, élém. de compos. entrant dans la constr. d'adj. où il désigne l'origine thermale d'une eau; le 1er élém. est un élém. formant précisant une particularité de température ou de circulation de cette eau. V. hypothermal (s.v. hypo- B 2 b) et aussi: a) Acrothermal, -ale, -aux. [En parlant d'une eau] Dont la température est supérieure à 50° C. Ces dernières [les eaux thermales] se divisent à leur tour en hypothermales (entre 20 et 34o C), mésothermales (entre 34 et 40o C) et hyperthermales (entre 40 et 50o C); les eaux dites acrothermales, enfin, sont les eaux dont la température est supérieure à 50o C (Encyclop. Sc. Techn. t. 4 1970, p. 599, s.v. eau). b) Géothermal, -ale, -aux Qui concerne l'origine géologique des eaux thermales. Les eaux thermales sont fréquemment localisées à proximité des centres de volcanisme actuel ou récent, et sont en partie d'origine juvénile. Leur température s'explique par l'existence d'un circuit géothermal qui amène les eaux météoriques à de grandes profondeurs, où elles se réchauffent, et les ramène ensuite rapidement en surface (Encyclop. Sc. Techn. t. 4 1970, p. 599, s.v. eau). c) Hyperthermal, -ale, -aux. [En parlant d'une eau] Dont la température est comprise entre 40 et 50° C. V. supra rem. a ex. d) Mésothermal, -ale, -aux. [En parlant d'une eau] Dont la température est comprise entre 34 et 40° C. V. supra rem. a ex.
Prononc. et Orth.:[], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1625 (DUCHESNE ds CASTANY, MARGAT, Dict. d'Hydrogéol.); 1735 eaux thermales (WOODWARD, Géogr. phys., ou Essai sur l'hist. nat. de la terre, trad. de l'angl. par P. Noguez, p. 86); 1823 établissements thermaux « où l'on utilise les eaux minérales » (Ann. ch. et phys., t. 24, p. 247). Dér. de thermes; suff. -al. Fréq. abs. littér.:42.
DÉR. Thermalité, subst. fém. Qualité d'une eau thermale; en partic., propriété thérapeutique, nature, température de cette eau. Pour qu'une eau dont la température est élevée dans la profondeur arrive à la surface assez rapidement pour conserver sa thermalité, il faut qu'il y ait eu formation de fissures importantes (É. DUHOT, M. FONTAN, Le Thermalisme, Paris, P.U.F., 1972, p. 22). []. 1re attest. 1832 (RAYMOND); de thermal, suff. -(i)té.
BBG. — QUEM. DDL t. 8 (s.v. thermalité).

thermal, ale, aux [tɛʀmal, o] adj.
ÉTYM. 1625, Duchesne; de thermes.
1 Qui a une température élevée à la source et des propriétés thérapeutiques ( Thermes). || Eaux thermales chargées de principes minéralisateurs. Minéral (→ Méta-, cit.). || Émanations thermales : sources, geysers, salses, solfatares…Source thermale, d'eau thermale (→ Baigneur, cit. 4).
2 (Av. 1876, P. Larousse). Où l'on utilise les eaux médicinales (eaux minérales chaudes ou non). || Établissement thermal. Hydrominéral. || Buvette, salles de douches, bains… d'un établissement thermal. || Station (cit. 6) thermale, où l'on vient prendre les eaux thermales. Bain.Cure thermale.
DÉR. Thermalisme, thermalité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thermal — Ther mal, a. [L. thermae hot springs, fr. Gr. ?, pl. of ? heat, fr. ? hot, warm, ? to warm, make hot; perhaps akin to L. formus warm, and E. forceps.] 1. Of or pertaining to heat; warm; hot; as, the thermal unit; thermal waters. [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Thermal — (Экс ле Бен,Франция) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: 2 rue Davat BP 519, 73105 Эк …   Каталог отелей

  • thermal — (adj.) 1756, having to do with hot springs, from Fr. thermal (Buffon), from Gk. therme heat, from PIE *ghwerm /*ghworm warm (Cf. L. fornax an oven, kiln, formus warm, O.E. wearm; see WARM (Cf. warm)). Sense of having to do with hea …   Etymology dictionary

  • thermal — ► ADJECTIVE 1) relating to heat. 2) (of a garment) made of a fabric that provides good insulation to keep the body warm. ► NOUN 1) an upward current of warm air, used by birds, gliders, and balloonists to gain height. 2) (thermals) thermal… …   English terms dictionary

  • thermal — [thʉr′məl] adj. [Fr < Gr thermē, heat: see WARM] 1. having to do with heat, hot springs, etc. 2. warm or hot ☆ 3. designating or of a loosely knitted material honeycombed with air spaces for insulation to help retain body heat [thermal… …   English World dictionary

  • Thermal — Thermal, warme Quellen betreffend od. dazu gehörig. Daher Thermalbäder, so v.w. Thermae …   Pierer's Universal-Lexikon

  • thermal — thermal, ale (tèr mal, ma l ) adj. Se dit des eaux médicinales dont la température habituelle excède 25° centigrades. •   Les matières en effervescence et les substances combustibles anciennement enflammées continuent de brûler ; et c est ce qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • thermal — [adj] warm heated, hot, lukewarm, melting, roasting, scorching, sizzling, snug, summery, sweltering, thermic, toasty; concept 605 …   New thesaurus

  • Thermal — Coat – тепло и гидроизоляционный материал, для теплоизоляции трубопроводов жилых и промышленных конструкций. Коэффициент теплопроводности 0,001 вт/м град. Совмещает в себе гидроизоляцию, теплоизоляцию и покровный слой. [Щукина Е. Г.… …   Энциклопедия терминов, определений и пояснений строительных материалов

  • thermal — thermally, adv. /therr meuhl/, adj. 1. Also, thermic. of, pertaining to, or caused by heat or temperature: thermal capacity. 2. of, pertaining to, or of the nature of thermae: thermal waters. 3. designed to aid in or promote the retention of body …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.